A l’occasion des journées de l’architecture, nous avons sélectionné pour vous les architectures remarquables de notre environnement quotidien.

 

The Link” à  La Défense (Nanterre) par l’architecte Philippe Chiambaretta :


The Link est doté de la plus haute certification environnementale, garantissant les meilleurs standards tant en termes d’efficacité énergétique, que de confort thermique et acoustique. The Link permettra à Total de réduire de 50 % sa consommation énergétique par rapport à ses tours actuelles, grâce notamment à sa façade en double-peau qui crée une isolation thermique et qui sera pour la première fois à la Défense équipée en panneaux photovoltaïques. Les travaux seront réalisés dans le respect de la Charte de l’Économie Circulaire dans le secteur de l’Immobilier et de la Construction.

 

La scène musicale sur l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastine  : 

Inaugurée en avril 2017, la Seine musicale est un complexe unique en France et en Europe. En effet, elle concentre en un même lieu des espaces de concert, d’exposition, de promenade, des restaurants et des commerces liés à l’art et à la culture. Pensée dans le respect du site et de son passé industriel, l’Auditorium est posé sur la Seine et sa coque en bois semble flotter sur le fleuve. Une grande voile ornée de plus de 1 000 m² de panneaux solaires photovoltaïques, en rotation autour de la résille bois, suit la course du soleil.

 

La Cité du design à St-Etienne par les architectes Finn Geipel et Giulia Andi

Dans les locaux historiques de la Manufacture d’armes de Saint-Étienne, La Cité du design est composée de trois bâtiments réhabilités qui cohabitent avec deux réalisations contemporaines, dont la Platine qui accueille notamment un auditorium, deux salles d’exposition, une médiathèque et une boutique. La Tour observatoire complète cet ensemble et s’élève à 32 mètres pour offrir un panorama unique à 360° sur la ville et ses collines.

 

 

Le centre commercial Le Prado à Marseille par les d’architectes Benoy et Rogeon

D’une superficie à taille humaine et sur quatre niveaux, l’architecture du centre commercial “Le Prado” est unique. Coiffé par une canopée culminant à 30 mètres du sol, cet espace commercial haut de gamme est un joyau architectural qui répond aux meilleurs standards environnementaux.

Le Prado n’est pas un énième centre commercial. Il se distingue par la modernité de son architecture, incarnée par son immense canopée, mais aussi par la qualité et la variété de son offre commerciale. Les Galeries Lafayette en sont incontestablement le phare

Guillaume Lapp-Directeur général des centres commerciaux France et Belgique de Klépierre

 

Les plus belles architectures modélisées par Habiteo

 

Le projet “Iconic” au Cap d’Agde par Kaufman & Broad


Ce projet réalisé par l’architecte Jean-Pierre Wilmotte est au coeur d’un nouveau quartier-jardin, entre les quartiers résidentiels et la marina du Cap d’Agde, le projet de standing Iconic est composé de 4 bâtiments circulaires. La figure circulaire en gradins arborés offre une transparence sur l’ensemble du site. Les bâtiments créent de véritables arènes végétales, évitant ainsi les vis-à-vis ce qui permet au regard de toujours trouver un horizon lointain dans son champ de vision.

 

 

Le projet “High Garden” à Rueil-Malmaison par Pitch Promotion

Emblème du nouvel écoquartier, High garden épouse le parc de l’Arsenal et sa place centrale dont il vient dessiner les contours de son architecture iconique. Cette réalisation contemporaine et audacieuse, conçue comme un jardin vertical, son architecture conjugue à la perfection belle hauteur, élégance des courbes et beaux espaces naturels. Le projet est lauréat du concours Inventons la Métropole du Grand Paris 2ème édition.

Tout en courbes, avec des espaces extérieurs généreux pour chaque appartement, le bâtiment embrasse le site et se fait paysage dans le paysage. Véritable manifeste du plaisir d’habiter, il met en scène l’idée de désirabilité, moteur de notre engagement sur le sujet du logement en ville. 

 Gaëlle Hamonic Hamonic+Masson & Associés

Le projet Quai Starlette à Strasbourg par Stradim et Kaufman & Broad

Quai Starlette est un projet immobilier d’exception, cet ensemble architectural innovant dévoile de superbes lignes contemporaines au bord du bassin Vauban. Aucun bâtiment est mono-fonctionnel : mêlant appartements, bureaux et équipements sur près de 35 000 m2, ce projet est signé par un trio d’architectes internationaux de renom, Dominique Coulon & Associés, HHF et Tatiana Bilbao Estudio.

Un vibrant hommage est fait au passé industriel et au décor naturel du quartier, la composition architecturale en escaliers se pare d’authentiques briques de terre cuite, mêlant leurs nuances avec une parfaite élégance. Grâce à son architecture en gradins, la résidence fait la part belle aux espaces extérieurs, offrant des vues panoramiques sur la cathédrale de Strasbourg, les Vosges et la Forêt Noire. 

Parfaitement agencés et baignés de lumière naturelle, les intérieurs bénéficient des meilleures orientations et de vues imprenables sur le panorama strasbourgeois. 

 

Le projet Le Thémis à Paris par Icade

Implanté en bordure du boulevard périphérique, le bâtiment de 10 655 m2 s’inscrit dans la continuité du nouveau Tribunal de grande d’instance de Paris, dont il prolonge le socle. Reprenant le format des vitrages du tribunal, le signal lumineux été intégré au bâtiment, lui permettant d’augmenter sa visibilité depuis le périphérique. Ce procédé apporte ainsi une dynamique optique, ce qui permet de capter la lumière et refléter de façon spécifique l’environnement. 

Réalisé par l’architecte Corinne Vezzoni, Thémis s’inscrit dans la démarche initiée par la Ville de Paris de faire de la ZAC Clichy-Batignolles un éco-quartier urbain Parisien, labellisé Nouveau Quartier Urbain. C’est l’un des éco-quartiers par lesquels la Ville de Paris met en œuvre une politique ambitieuse de développement durable, exprimée notamment par ses Plan Climat et Plan Biodiversité.

Thémis est ainsi une vitrine du développement durable. Ces engagements lui ont valu d’être le 1er bâtiment tertiaire de France à recevoir le label E+ C- attribué par le Ministère du logement en 2017. Il est également labellisé HQE « Excellent » (référentiel 2015), Breeam « Excellent » (référentiel 2013), Effinergie + (RT 2012) et Biosourcé (référentiel 2015). Ces innovations ainsi que la forte présence du bois dans la construction lui ont permis d’être sélectionné parmi les 10 projets pilotes du futur label Bâtiment Bas Carbone.

 

 

Le projet “L’orangerie” à  La Riche par Icade Immobilier 

Construite à l’entrée du nouvel éco-quartier du Plessis Botanique, la résidence s’inspire de ce dernier pour proposer un lieu de vie qui s’intègre dans l’univers végétal environnant. La volumétrie générale du projet est marquée par un séquençage des façades traitées avec des ossatures fines verticales très ouvertes vers l’extérieur dans un esprit qui rappelle les serres et les ateliers du parc qui lui fait face. L’orangerie propose des surfaces extérieures généreuses avec des vues superbes notamment sur le jardin botanique. Les principaux matériaux (bois, métal et verre) de la construction sont de nature contemporaine et fabriqués dans le cadre d’une démarche éco-responsable.